3 raisons de recruter un apprenti

1. Un investissement pour votre avenir… et pour le sien

  • Aujourd’hui, vous transmettez à l’apprenti votre savoir-faire et vous assurez la pérennité de votre entreprise et de votre métier.
  • L’apprenti a besoin de l’expérience d’un maître d’apprentissage pour acquérir toutes les compétences nécessaires liées au métier qu’il souhaite exercer. Grâce à vous, il sera demain un professionnel qualifié compétent.

« Les chefs d’entreprise doivent oser embaucher
des apprentis, c’est une chance pour l’entreprise
et pour le jeune. »
Aline Meriau, cogérante de la société Elicaum (Loiret)

2. Un CFA du BTP proche de vous et à votre service

  • Il organise, avec vous, le parcours de formation de l’apprenti, son suivi et son évaluation. Pour cela, le livret d’apprentissage est remis par le CFA dès le début de la formation à l’apprenti. Régulièrement tenu à jour, il mentionne les objectifs à atteindre, retrace les activités en entreprise et au CFA.
  • Il fournit à l’apprenti un enseignement pratique et théorique en vue de l’acquisition de la qualification professionnelle et de l’obtention de son diplôme. Il propose également des modules complémentaires afin de mieux répondre aux besoins actuels des entreprises.
  • Il le forme à la prévention des risques professionnels. Il lui assure une formation et des certifications en matière de santé et sécurité au travail, en partenariat avec l’OPPBTP.
  • Il détermine avec vous et votre apprenti les engagements de chacun, consignés dans une « charte de l’alternance ».
  • Il désigne un formateur référent, qui est l’un de vos interlocuteurs privilégiés. Ce dernier est chargé du suivi de l’apprenti au CFA et assure le lien avec le maître d’apprentissage, notamment en effectuant des visites en entreprise.
  • Il accompagne les apprentis dans leur accès à une large gamme d’aides et prestations sociales (mutuelle complémentaire, aide au permis de conduire…) pour favoriser leur autonomie, grâce au groupe de protection sociale PRO BTP.

« Un patron qui embauche un apprenti
pense à l’avenir de son entreprise. »
Didier Belmonte, gérant de la société J. Belmonte & Fils

3. Un dispositif d’aides à l’embauche d’un apprenti

  • Selon la taille de votre entreprise, vous êtes exonéré totalement ou partiellement du paiement des charges sociales et fiscales.
  • Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt en faveur de l’apprentissage.
  • Si vous employez moins de 250 salariés, une aide à l’embauche d’un montant de 1 000€ peut vous être versée dans certaines conditions.
  • Si vous employez moins de 11 salariés et que vous recrutez un apprenti mineur, vous bénéficiez d’une aide forfaitaire de 1 100€ par trimestre d’exécution du contrat dans la limite d’un an. Pour affecter un apprenti mineur à des travaux interdits et réglementés par la loi, il suffit désormais de renseigner une déclaration de dérogation* valable trois ans.
  • La région peut vous verser une prime à l’apprentissage d’un montant minimal de 1 000€, par année de formation, lorsque vous employez moins de 11 salariés.

*Si vous ne disposez pas déjà d’une autorisation préalable
de déroger délivrée par l’inspection du travail.